Google Authorship est mort. Vive l’Author Rank (ou autre chose ?)

Google Authorship est mort. Vive l’Author Rank (ou autre chose ?)

17 décembre 2018 Non Par Damien

La recherche sans cesse renouvelée pour de meilleurs résultats de recherche.

Google ne facilite pas toujours les choses pour l’industrie du référencement, ni pour les propriétaires de sites Web. Dans la recherche constante de meilleurs résultats de recherche, de moins de pourriels et de revenus publicitaires plus élevés, ils introduisent souvent des changements auxquels nous devons tous répondre et les réduisent par la suite.

Il n’est donc pas surprenant qu’après avoir poussé “Author Markup” pendant environ 3 ans comme méthode pour déterminer l’autorité des auteurs de sites Web et permettre ainsi au contenu de ces auteurs connus “décents” d’être mieux classés, Google a d’abord retiré les bio-images des auteurs des résultats de recherche (juin) et a maintenant complètement exclu les informations sur l’auteur.

Cela est tout à fait logique. Authorship n’a fonctionné que pour les personnes qui avaient créé un profil Google+ et qui avaient une balise dans leur site web (disant “rel=author”) qui était liée à ce profil. Pour quelque chose d’aussi technique, il n’y aurait jamais eu qu’une adoption assez limitée. Bien qu’il ait certainement aidé à obtenir un peu plus de traction pour Google+ et plus d’utilisateurs au sein de la communauté du référencement et du marketing web, il ne serait pas exact de dire que la grande majorité des auteurs décents a commencé à l’utiliser.

Le principal avantage était donc pour la communauté technique de référencement qui, comme Matt Cutts de Google, a pu à la fois créer le profil Google+ et ajouter le balisage approprié à leurs sites Web. Bon pour le monde du référencement, mais moins bon pour la capacité de Google à filtrer le travail des meilleurs auteurs du reste du monde.

L’Authorship, historique

Dans une coquille de noix, pour certains résultats de recherche organiques, où l’auteur pouvait être déterminé par Google, ils affichaient la liste avec une petite image carrée de l’auteur et un lien vers son profil Google+.

En fait, Google mettait tellement l’accent sur l’Authorship qu’un plug-in a été fourni à la communauté Joomla, permettant d’insérer automatiquement des informations sur la qualité d’auteur dans l’en-tête de chaque article, selon des lignes similaires aux extensions qui étaient aussi disponibles dans l’univers WordPress.

Ainsi, lorsque Google a annoncé l’abandon final du balisage de l’auteur par le biais de la page Google+ de John Mueller, la communauté SEO était à la fois mécontente et surprise. En effet, beaucoup d’efforts ont été réalisé pour mettre en place toutes les exigences de l’Autorship Markup pour qu’on le laisse tomber trois ans après.

Danny Sullivan de Search Engine Land a probablement été le plus explicite avec son post expliquant la différence entre “Authorship Markup” et “Author Rank”. Sa principale théorie est que Google a une autre façon de déterminer le rang de l’auteur qui ne s’appuie pas sur l’ancien balisage auteur. Cependant, ils ne s’en servent réellement que pour déterminer les résultats qu’ils retournent dans la section “Articles de fond” des résultats de recherche et non dans les principaux résultats de recherche.

Les propres conseils de Google sur la façon d’apparaître dans la section “Articles de fond” vous conseillent sur ce qu’il faut faire à votre site afin de maximiser vos chances. En plus de la rédaction d’un excellent contenu, il s’agissait essentiellement de :

  • l’utilisation d’une structure de page correcte
  • l’utilisation du balisage Schema.org
  • la possession et la liaison optimisée à une page Google + “Publisher”.

D’autres points d’intérêt

Bien que la majoration pour la qualité d’auteur ait été supprimée, la majoration d’éditeur ou “publisher” est toujours maintenue. Cela a toujours été moins important, car il n’a pas été montré dans les résultats de recherche. Il est donc actuellement difficile de voir si cela aura une très grande importance.Google recommande toujours l’utilisation de balisage schéma tel que schema.org pour aider les moteurs de recherche et autres avec l’indexation et la catégorisation de contenu. Par exemple, le balisage “Organization” est recommandé sur la page décrivant comment le faire dans la section “Articles de fonds”.

Que devriez-vous faire ?

En tant que propriétaire ou webmaster de site web, que doit-on faire à la lumière de ces changements ?

Tout d’abord, les balises “rel=author” valent-elles la peine d’être conservées sur vos pages ?A priori, la seule raison pour les garder est que l’on ait à administrer de nombreux sites Web. Dans ce cas, le balisage nous permettrait toujours d’utiliser notre profil Google+ comme un endroit central où nous pourrions facilement lister nos différentes contributions, mais également de permettre à nos lecteurs de naviguer facilement d’un site à l’autre.

Cela présuppose cependant que :

  • en conséquence de ces changements de Google, l’utilisation du balisage auteur n’aura plus une grande importance, étant donné que la plupart des sites Internet s’en affranchiront ;
  • vous devriez utiliser votre page de profil Google+ comme source centrale de vos auteurs/contributions. Vous serez ainsi limité à l’utilisation de ce profil en dépit des nombreuses autres alternatives permettant d’éventuelles meilleures solutions pour votre biographie d’auteur principal.

Donc, l’on peut dire qu’en l’absence de nouvelles révélations de Google sur le sujet, le balisage de l’Authorship va maintenant commencer à dériver hors d’usage. Par contre, bien que Google affirme ne plus s’en occuper, il semble que la recherche sur la qualité d’auteur se poursuivra et que le fait d’être un auteur respecté, connu et accrédité aura encore du poids dans les résultats de recherches.

De ce fait, il serait plus judicieux de continuer à utiliser les balises rel=author du moins pendant quelques mois encore, le temps d’avoir plus d’informations sur leurs avantages et sur comment Google utilise maintenant les informations d’auteur dans son algorithme.

La chose la plus importante que vous devriez faire en tant que propriétaire d’un site Web est de continuer à créer du bon contenu pertinent pour votre site Web. L’auteur n’a jamais été le critère le plus important, il n’est qu’un outil parmi tant d’autres dans l’arsenal SEO. Un contenu régulier de haute qualité a toujours été et sera probablement toujours et de loin, la chose la plus importante pour le classement de votre site Web.

Et pour Google ?

Enfin, qu’est-ce que cela signifie pour Google, ses résultats de recherche et Google+ ?

On a beaucoup parlé du démantèlement de Google+, en particulier en avril, lorsque le directeur de Google+ est passé à autre chose. Il est certain que l’utilisation de la majoration pour le droit d’auteur et le désir de l’utiliser pour accroître l’autorité des sites Web a conduit un assez grand nombre d’utilisateurs à utiliser Google+ et que beaucoup d’entre eux pourraient décider de rebrousser chemin maintenant que l’incitation a été retirée.

Mais Google+, c’est aussi bien plus que cela. En dehors de tout autre chose, vous l’utilisez maintenant pour vous connecter à chaque produit Google. De ce fait, même s’il va inévitablement changer, il ne disparaîtra pas tout de suite.

Quant aux résultats de recherche, ainsi qu’à la recherche permanente de moyens d’augmenter l’autorité et le classement de vos pages web, l’Authorship par le balisage peut disparaître. Il semblerait que Google ait déjà d’autres moyens pour déterminer le rang d’auteur. L’on peut notamment citer la bonne qualité des liens et les redirections à une page Web, deux méthodes efficaces pour l’indicateur de l’autorité malgré les nombreux changements qui se sont produits.

Dans l’ensemble, nous pouvons dire que ces changements, bien qu’intéressants, n’affecteront qu’un nombre relativement restreint de sites Web et d’auteurs et que, dans le schéma plus large des changements de Google, ils ne représentent qu’une vague relativement mineure.